LE MOUVEMENT DES PLAQUES ENGENDRE DES ALÉAS QUI PEUVENT MENACER LES POPULATIONS

À RETENIR 1 :

 

On sait qu’un aléa est un événement potentiellement menaçant, plus ou moins puissant.

Les  populations ou  activités humaines sont des enjeux, plus ou moins vulnérables.

 

Le risque est la combinaison de l’aléa avec l’enjeu.

Comment protéger les populations qui subissent un aléa?

Il faut :

  • Bien connaître l’aléa (prévision) :

  • Se préparer à ce que l’aléa fasse le moins de victimes possibles lorsqu’il survient (prévention).

  • Prévoir des choses que devront faire les personnes au moment où se produit l’aléa (protection).

 

En 4ème, on étudiera les 2 aléas liés au mouvement des plaques : séismes et éruptions volcaniques.

1- Les séismes:

          a- Bien connaître le séisme (= prévision):

Video YouTube sur le séisme du 28 septembre 2018 en Indonésie (source LeMonde)

       ACTIVITÉ: caractéristiques des séismes.

À RETENIR 2:

 

Tous les séismes (tremblements de terre) :

  • peuvent être enregistrés par des appareils, les sismographes.

  • sont près d’une limite de plaque ou au niveau d'une limite de plaques.

  • sont caractérisés par des secousses du sol.

 

Les secousses sont plus ou moins violentes, et les conséquences (matérielles ou humaines) sont d’intensité variable.

Le sismographe est un appareil qui permet d'enregistrer les secousses du sol.

Le sismogramme est le tracé qui correspond aux secousses du sol.

Video YouTube: "l'incroyable naissance du 1er sismographe"

Essayons maintenant de comprendre comment se déroule le séisme.

ACTIVITÉ: Comment se déroule un séisme? attention: nécessite une video que vous n'avez pas, à visionner en classe.

À RETENIR 3:

Lors d'un séisme, un "choc" se produit en profondeur.

De cet endroit partent des secousses (appelées ondes sismiques) qui se déplacent en perdant de la puissance, et qui font trembler la surface su sol: c'est le séisme.

Plus le choc est puissant, plus les ondes seront puissantes et plus le séisme sera ressenti.

Quel "choc" peut-il être à l'origine de l'apparition des ondes?

À RETENIR 4:

ACTIVITÉ: Du mouvement des plaques au tremblement de terre

tâche complexe: séisme de Montélimar

b- prévention et protection (séismes):

​À RETENIR 5: 

 

Le séisme ne se prévoit pas.

Pour diminuer le risque (aléa x enjeu), il est donc impossible de jouer sur l'aléa. Il faut donc essayer de baisser la vulnérabilité des enjeux, avec des mesures de prévention et de protection.

Remarques:

- La puissance du séisme (de l'aléa) est donnée par sa magnitude ( = énergie libérée au foyer). La magnitude est un chiffre qui va aujourd'hui de 1 à 9,6, sur l'échelle de Richter (du nom du sismologue américain Charles Richter qui a mis cette échelle au point).

- quelques mesures de prévention: exercices d'entrainement, constructions parasismiques

- mesure de protection: se mettre sous une table par exemple.

​​​

2- Les volcans:

ACTIVITÉ: le concept initial des élèves:

Consigne: dessiner un volcan en éruption et en coupe (de façon à ce que l'intérieur soit visible), tel que vous l'imaginez.

Video de présentation des volcans, et de l'éruption de White Island le 9 décembre 2019.

     a- Bien connaître les volcans: prévision:

ACTIVITÉ: Compléter le tableau ci-dessous) que vous tracez vous-mêmes, à l'aide

- de la video qui présente une éruption sur le Piton de la Fournaise

- et du texte présentant le volcan de White Island.

À RETENIR 6:

Magma: roche fondue, à l'intérieur du volcan. Contient beaucoup de gaz.

Lave: roche fondue, à l'extérieur du volcan. Contient moins de gaz que le magma.

La lave refroidie devient une roche dite magmatique (exemple: le basalte).

Structure interne d'un volcan:

 

 

 

 

Activité: Comment se forme un volcan?

    (exemple du Paricutin, volcan apparu au

                        Mexique en 1943)

À RETENIR 7:

Le volcan est un édifice formé par l'accumulation des produits rejetés lors d'une éruption. Il grandit un peu plus à chaque éruption.

Le magma est stocké à plusieurs km de profondeur dans un réservoir: la chambre magmatique. Lors de l'éruption, il remonte à la surface en passant par une ou plusieurs failles (cheminées".

Qu'est-ce qui déclenche la remontée de magma (l'éruption)?

Activité: Qu'est-ce qui déclenche la remontée de magma vers la surface?

À RETENIR 8:

Le gaz est au départ dissous dans le magma. À un moment, il passe à l'état gazeux, forme des bulles et quitte la chambre magmatique pour remonter vers la surface. Ce faisant, il entraîne avec lui le reste du magma: c'est l'éruption.

L'éruption est donc provoquée par un départ du gaz hors de la chambre magmatique.

Ce départ de gaz est une conséquence du fait que la chambre magmatique ait été secouée.

C'est donc un séisme, qui secoue la chambre, qui va provoquer une éruption volcanique.

      b- Prévention et protection dans le cas des éruptions volcaniques:

Contrairement aux séismes, il est possible de prévoir une éruption volcanique grâce à des signes précurseurs qui se produisent quelques jours ou quelques semaines avant l'éruption.

Activité: Le risque face à une éruption volcanique

À RETENIR 9:

Risque = aléa x enjeu

Ici aussi, c'est sur l'enjeu qu'on peut jouer, afin de le rendre moins vulnérable, avec des mesures de prévention ( pas de constructions sur les zones dangereuses par exemple) et de protection (évacuations par exemple).

Fin de la leçon.

                                                                

Paricutin

Source image: commons.wikimedia.org